17:01
15/04/2018

Par équipes : Mont-Saint Martin, l'or et rien d'autre

Aj9i5374

Jessie Da Costa donne le titre à Mont-Saint-Martin. Photo : Denis Boulanger/FFK

Chez les masculins, c’est Kenji Grillon qui lançait l’équipe face à Reis. Une victoire solide 6-0 grâce notamment à u coup de pied retourné qui a fait des dégâts aujourd’hui. Mais Steven Da Costa ramenait, d’un point en début puis d’un second en toute fin de combat, Saint-Martin à hauteur en dominant Medhi Lakehal. Logan Da Costa était opposé à l’Égyptien El Kotby. Il lançait l’un de ses mawashi chudan surpuissants pour mener 2-0… Un combat dense, très intense, et sur une action, El Kotby tombait au sol et se démettait l’épaule. Sorti sur civière, il laissait la victoire et huit points à Logan qui n’en demandait pas tant. Déjà, le combat suivant pouvait être décisif pour Mont-Saint Martin. Mais, impérial, Marvin Garin punissait Luigi Vallera : 9-1 en deux minutes trente. 2-2 au tableau d’affichage entre les deux équipes et ce sont Jessie Da Costa et Maxime Relifox qui avaient la responsabilité de conclure pour l’un ou l’autre camp. Relifox, récent auteur d’un 3-3 contre Aghayev qui s’en était sorti au senshu à Rabat, entrait parfaitement dans le combat : il marquait le 1er point, puis le second. Mais impossible n’est pas Da Costa et Jessie prouvait pourquoi il se trouvait en 5e position et, une nouvelle fois, qu’il avait les ressources. 1-2, 2-2, 2-3, 3-3 et surtout 4-3 à 45 secondes du terme. Un avantage qu’il allait défendre sans faire d’erreur malgré la pression de Maxime Relifox. Il mettait même, alors que son adversaire se livrait, deux points dans les trois dernières secondes. Mont Saint-Martin est à nouveau champion de France et garde le titre. Une superbe finale.

Retour au fil d'actualités