12:03
07/05/2017

kata F équipes : le trio français se contente de l'argent

 j9i0489

Il fallait l'oeil de l'expert pour arriver à déterminer lequel des deux trios engagés sur cette finale était le meilleur. Sandy Scordo et les deux soeurs Bui avait fait une prestation excellente sur le kata Kanku Sho et leur bunkai avait fait monter les applaudissements du public "neutre", ce qui est toujours bon signe. Plus légère, Sandy Scordo mettait de la vivacité, de la précision et beaucoup d'engagement dans ses séquences, les soeurs Bui exprimant de leur côté beaucoup de puissance. Mais les expérimentés italiennes, Viviana Bottaro, championne d'Europe en individuel, médaillée mondiale, Sara Battaglia, deux fois finalistes d'un championnat du monde (et victorieuse en 2006), accompagnées de Michela Pezzetti avec laquelle elles trustent les podiums européens depuis des années, gagnant en 2013, faisaient aussi bien sur le kata et présentaient un bunkai aussi bon, où les rotations en l'air faisaient même un demi-tour de plus pour retomber sur le ventre ou sur les pieds. C'est cette dimension expressive, et surtout la notoriété de ce trio installé qui fait tomber les cinq drapeaux du même côté. Une déception sans doute, mais aussi, d'abord, le beau retour du trio féminin kata français sur un podium européen, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2012.

  • 4e jour
  • Femmes
  • Kata par équipes F
  • KATA
Retour au fil d'actualités